Swazz Duo (La Roche Sur Yon)

Jean Luc Béranger a plus d’une corde à sa guitare, c’est certain. En atteste son passé d’accompagnateur de Georges Guétary ou de Los Machucambos. Mais son talent ne s’exprime jamais mieux que dans son univers musical de prédilection : le jazz. Son dernier album : « Influences », qui rend hommage à Larry Carlton et Wes Montgomery a été salué par Jazz Magazine. Quand il a croisé la route de Virginie Trognon, professeur au conservatoire des Sables d’Olonne, et 1er prix d’un concours de quatuor d’accordéon présidé par Astor Piazzola, il a eu un réflexe « gallianesque ». Piano du pauvre et jazz, ça gaze, la preuve ! Les deux artistes jouent du Galliano, bien sûr, mais peuvent tout aussi bien détourner le concerto d’Aranjuez vers l’univers du swing. C’est de la virtuosité, mais pas seulement. C’est aussi de la sensibilité, de « l’impro », du jazz quoi, et du meilleur.

                                                                                                                                                https://jeanlucberanger.bandcamp.com/releases




  

Jean Luc Béranger a plus d’une corde à sa guitare, c’est certain. En atteste son passé d’accompagnateur de Georges Guétary ou de Los Machucambos. Mais son talent ne s’exprime jamais mieux que dans son univers musical de prédilection : le jazz. Son dernier album : « Influences », qui rend hommage à Larry Carlton et Wes Montgomery a été salué par Jazz Magazine. Quand il a croisé la route de Virginie Trognon, professeur au conservatoire des Sables d’Olonne, et 1er prix d’un concours de quatuor d’accordéon présidé par Astor Piazzola, il a eu un réflexe « gallianesque ». Piano du pauvre et jazz, ça gaze, la preuve ! Les deux artistes jouent du Galliano, bien sûr, mais peuvent tout aussi bien détourner le concerto d’Aranjuez vers l’univers du swing. C’est de la virtuosité, mais pas seulement. C’est aussi de la sensibilité, de « l’impro », du jazz quoi, et du meilleur.

MOËBIUS (Poitiers)

C'est dans la pure tradition que le trio MOËBIUS s'est aventuré autour du répertoire jazz que Michel Petrucciani a fait vibrer et briller en 1997 avec Steve Gadd et Anthony Jackson lors de son enregistrement au Blue Note de Tokyo en 1997. Ce n'est pas sans une pointe de folie, de maîtrise et d'amour que le trio MOËBIUS s'est jeté à bras ouvert dans le rêve que procure chaque note entrelacée par des rythmes syncopés par la douceur d'un voyage haut en couleur.

La magie, comme un ostinato, est au rendez vous lorsque les trois musiciens se jouent du génie musical que le pianiste a su laisser comme héritage à ces enfants du jazz.
Perfectionniste, passionné, habité par une émotion vive, le trio MOËBIUS nous entraîne sans faille dans leur répertoire teinté de blue note ciselée par ces rythmes dont Monsieur Petrucciani en avait le secret.


NOUS CONTACTER



GILI SWING (Poitiers)

Avec ce quartet (chant, deux guitares et contrebasse), deux mondes se rencontrent. Le jazz manouche dans la tradition de la guitare de Django Reinhardt se mêle aux standards chantés du jazz américain issus des comédies musicales de Broadway.

GILI SWING offre un métissage de ces deux univers musicaux en donnant une place d’honneur au chant accompagné par un trio manouche.

Un moment placé sous le signe du swing, où vous retrouverez l’ambiance des guitares au coin du feu sous les étoiles de Broadway !

NOUS CONTACTER